Médicament épilepsie

L’épilepsie est un trouble neurologique qui touche près de 50 millions de personnes dans le monde. C’est une pathologie qui se distingue par ses crises imprévues et incontrôlables, lui conférant un caractère particulièrement handicapant.

Les symptômes de l’épilepsie peuvent être réprimés par l’effet de certains médicaments et traitements de fond. Il existe même aujourd’hui des moyens non-conventionnels pour soigner l’épilepsie. Mais quelles sont donc ces techniques ? Et les remèdes en question sont-ils vraiment efficaces ?

Le bon usage des médicaments contre l’épilepsie

Médicament épilepsie

C’est après une série d’examens approfondis et suite à plusieurs crises répétées qu’un patient est déclaré officiellement épileptique. Une fois le dépistage effectué, le professionnel de la santé démarrera le traitement en douceur en prescrivant un médicament à la fois. Cette thérapie sélective est délibérément instaurée pour mieux corriger les doses au fil du temps, car chaque cas est différent et doit être traité de façon spécifique. Le médecin procédera à l’augmentation progressive de la dose dans le cas où celle-ci ne serait pas suffisante, comme il pourra décider de changer complètement de médicament. Il n’existe pas de traitement de l’épilepsie généralisé, d’où l’importance de ne jamais échanger de traitement avec quelqu’un d’autre, sous peine de voir les symptômes refaire surface et même s’aggraver.

Les médicaments contre l’épilepsie doivent absolument être pris de façon régulière et constante. Ce n’est pas une maladie qui pardonne et donc tout oubli ou arrêt brusque du traitement peut avoir des conséquences néfastes sur l’activité du patient.

Oubli accidentel de prise du médicament antiépileptique

Dans cette situation il vaut mieux prendre contact avec son médecin traitant dans les plus brefs délais. Cependant, si vous n’avez pas la possibilité d’avoir de réponses rapides, sachez que dans la grande majorité des cas, il est conseillé de prendre la dose prescrite le plus rapidement possible. Si le délai de la prochaine dose approche alors il faudra ne pas superposer les prises et se contenter d’une seule dose.

Le choix du médicament contre l’épilepsie

Il faut savoir qu’une grande partie des médicaments prescrits contre l’épilepsie ne sont pas des traitements de la maladie en elle-même, mais seulement des calmants symptomatiques. Il n’existe malheureusement aucun traitement définitif pour curer l’épilepsie, mais la recherche est toujours en cours de développement. Les antiépileptiques, bien que développés il y a maintenant près de 30 ans, possèdent presque tous des effets indésirables plus ou moins graves. Ce point fait encore une fois du traitement de l’épilepsie une affaire grandement subjective puisque chaque patient réagira différemment aux effets secondaires. Certains médicaments sont contre-indiqués dans le cas de pathologies chroniques comme le diabète ou les maladies cardio-vasculaires. Ces effets secondaires peuvent aller de la simple prise de poids à des réactions allergiques accompagnées de brûlures graves. C’est pourquoi il est important de bien choisir son remède antiépileptique pour garantir l’efficacité tout en amenuisant les effets indésirables.

En fait, le choix du médicament adapté repose principalement sur deux critères fondamentaux. Tout d’abord, il y a les spécifications du patient, comme son âge, le degré de gravité des symptômes, la présence de maladies chroniques secondaires, etc. Puis vient le tour des caractéristiques du médicament en question et l’affinité du patient à son égard. Il existe plusieurs compagnies qui se spécialisent dans la fabrication de médicaments contre l’épilepsie, on peut notamment retrouver comme substance active :

  • L’acide valproique.
  • La lamotrigine.
  • La carbamazépine.
  • L’oxcarbazépine.
  • La gabapentine.
  • Le topiramate.
  • Le lévétiracétam.

Traitements de l’épilepsie alternatifs aux médicaments

 

Médicament épilepsie

Même si les remèdes antiépileptiques sont la solution numéro une préconisée par les médecins traitants, il existe néanmoins plusieurs autres façons de traiter l’épilepsie. Bien qu’assez récentes, ces méthodes dites alternatives ont montré des résultats concluants au cours des expériences et sont aujourd’hui utilisées pour certains cas complexes.

La chirurgie réparatrice contre l’épilepsie

Cette méthode est généralement utile aux patients qui ne réagissent pas aux médicaments. Elle consiste à retirer la partie du cerveau affectée, cette opération peut être effectuée par la méthode chirurgicale classique ou par la voie moderne : la radio chirurgie.

La stimulation vagale pour réduire l’épilepsie

Cette technique consiste à implanter un petit dispositif à électrode près du nerf vague gauche du patient. L’électrode va projeter des charges électriques de façon alternative pour aider à réguler le flux électrique des neurones.

Maîtriser l’épilepsie grâce au patch-anti ondes

Il a été prouvé scientifiquement que les ondes émises par les téléphones portables étaient une des causes d’apparition et d’aggravation de l’épilepsie. Afin d’éviter toute complication, il est fortement conseillé aux personnes atteintes de cette pathologie d’investir dans un patch anti-ondes pour mieux prévenir l’exposition à celles-ci.