Que faire en cas d'insomnie

Vous ne dormez pas suffisamment, vous piquez du nez tout au long de la journée, vous ne vous sentez pas en forme et la fatigue vous gagne ? Il se pourrait que vous soyez insomniaque !

Nous avons presque tous déjà fait des nuits blanches et pouvons donc comprendre à quel point le manque de sommeil peut être handicapant. Nous vous présentons donc ce qu’est l’insomnie et comment y faire face pour retrouver un rythme d’endormissement normal.

Que faut-il savoir sur l’insomnie ?

Incluant notamment la narcolepsie ou l’hypersomnie, l’insomnie fait partie des troubles du sommeil qui, comme leur nom semble l’indiquer, influent plus ou moins fortement sur la qualité de notre sommeil. Il faut savoir que la physiologie du corps humain diffère d’une personne à une autre, en effet, là où certains dorment naturellement moins de 6 heures sans avoir de répercutions, d’autres en souffriraient beaucoup.

Ce trouble se présente souvent de deux manières différentes, l’insomnie chronique, qui a lieu plusieurs fois par semaine et devient récurrente dans la vie de l’individu. Puis l’insomnie épisodique ou passagère qui est plus souvent affiliée à un état d’inconfort ou de stress que vit la personne et qui s’en va avec la résolution dudit problème.

Si vous avez des difficultés à vous endormir une fois de temps en temps, il ne s’agit donc probablement pas d’insomnie, cela dit, il est tout de même bon de consulter votre médecin traitant car mieux vaut prévenir que guérir.

Que faire en cas d'insomnie

Ce que vous ressentez en cas d’insomnie

Des conséquences de l’insomnie peuvent souvent être confondues avec des causes du mal comme par exemple le stress lié aux difficultés scolaires mais on retrouve néanmoins un certain nombre de symptômes récurrents et caractéristiques du trouble tels que :

  • Trop de temps pour s’endormir.
  • Des réveils interrompus pendant la nuit.
  • Du mal à se lever.
  • Des changements d’humeur.
  • De la fatigue et des difficultés à se concentrer.

En plus de ses divers symptômes, l’insomnie tend aussi à provoquer ou augmenter certains problèmes de société comme les accidents de la route et du travail ou les actes de violence tout partiellement dus à une irritabilité provoquée par ce trouble.

Les premières causes de l’insomnie et comment les contrer

Contrairement à ce que pensent beaucoup de personnes, l’insomnie n’est pas une maladie mais un trouble, souvent précurseur ou symptôme d’une vraie pathologie. Les risques qui peuvent entraîner ce mal sont très nombreux et vont des simples bruits trop présents pendant la nuit aux facteurs génétiques.

En effet, la lumière de la pièce où vous dormez ou celle de votre smartphone ou même les ondes du réseau qui vous entourent peuvent énormément influer sur votre qualité de repos. De même pour les gènes car des recherches récentes observent une corrélation entre les parents porteurs du trouble et leurs enfants qui, en quelques sortes, en héritent.

Le rapport de la technologie avec l’insomnie

En plus des lumières bleues qui, d’après les experts, sont à bannir de nos chambres à coucher et comme nous avons pu le voir, les ondes de nos téléphones ou même du réseau wifi sont des causes potentielles de l’insomnie.

Tout cela est bien sûr de l’ordre du spéculatif mais il est important de stipuler que de plus en plus d’études font état de résultats intriqués entre ces ondes et les cas d’insomnie et même de plusieurs autres troubles du genre.

Étant donné que la majorité d’entre nous évoluent dans un environnement urbain et ne peuvent donc pas se soustraire de ces ondes, il serait temps de songer à des solutions pour les minimiser. Dans cette optique, des inventions ont vu le jour et on va d’ailleurs en parler dans ce qui suit.

Les patchs anti-ondes peuvent-ils aider contre les cas d’insomnie ?

Un adulte a besoin en moyenne de 8 heures de sommeil par nuit, en prenant en compte cette statistique, il est donc important de réserver un tiers de la journée à une ambiance calme pour un sommeil réparateur. Donc, pas de lumière, pas d’appareils électroniques et de préférence dans une pièce silencieuse et qui n’ouvre pas sur du passage.

En plus de ces efforts, vous devez vous en douter, les ondes ne se préoccupent pas de simples murs, il faudra donc trouver autre chose pour contrer ces dernières. C’est là qu’interviennent les patchs anti-ondes, en absorbant une partie assez importante de ces ondes, selon la marque du produit, vous serez alors à l’abri de ces trouble-fêtes.